Co2Informatique /Cédric Carbone Cédric : Recherche sur XML, Java, J2EE, Nomadisme... / CV, espace professeur, téléchargement de cours...          © Co2 Co2Informatique : Recherche sur XML, Java, J2EE, Nomadisme...           © Cédric Carbone Le site a été transféré à http://www.cedric.carbone14.org/co2info/
   
  SMIL Présentations Multimédia : SMIL 


Plan

      Généralités
      Stockage d'une visioconférence
      Le langage SMIL
      Types d'objets multimédia
      Les visioconférences traitant de ce sujet
      Les commentaires sur cet article

Généralités

Internet devient petit à petit le véhicule principal de l'information multimédia.
Dans cet article, nous allons nous intéresser à la façon de rendre disponible une visioconférence ou tout autre événement multimédia et non de la diffusion en temps réel.
Un article sur la visioconférence, abordant l'IP multicast est disponible sur ce serveur.

Le HTML est très limité dans le domaine de synchronisation d'événements mono ou multimédia.
Ces événements peuvent être des images statiques (slides), sons, séquences vidéo éventuellement accompagnés de bandes sonores (vidéo de l'orateur), dessins animés, textes statiques (plan de la visioconférence) ou déroulants, clignotants, etc...
De plus, il faudrait que l'utilisateur puisse intervenir sur la présentation multimédia qu'il visionne. Par exemple, ajouter un sous-titrage d'une vidéo, entendre le son d'un film dans sa langue, atteindre une certaine partie de l'exposé, voir des présentations en adéquation avec sa connexion Internet...
Le langage SMIL (Synchronized Multimedia Integration Language) est la solution à ces problématiques.

Stockage d'une visioconférence ou tout autre événement multimédia

Durant la visioconférence, il faut tout d'abord enregistrer le son et l'image de l'orateur. Ceci peut être fait soit au niveau d'un auditeur via MASH qui est un produit développé par des universitaires (encore très lourd et disposant d'un format propriétaire). Idéalement, l'enregistrement se fait sur le site de l'émission directement sur le caméscope (si c'est un caméscope qui capture les images) ou sur un poste via une carte d'aquisition vidéo qui enregistre directement au format AVI (-CIF pour avoir le son et la vidéo). Il peut être utile de faire un montage afin de supprimer les temps morts et de découper la vidéo en chapitres (qui pourront ainsi être accessibles directement). On réalise enfin une édition numérique en RM (RealMedia) souvent en 2 versions suivant la connexion des internautes (50 et 300 Kbits/s). Il faudra donc également rédiger un plan (une image, du html) qui permettra d'accéder aux différentes chapitres.
Les slides de l'orateur devront être transformés en gif, png, jpeg (fonction disponible via PowerPoint), html...
Il faut aussi enregistrer le timing entre tous les éléments par exemple le moment et le temps d'apparition de chaque slide.
A partir de maintenant, on dispose de tous les médias nécessaires. Il faut donc les coordonner.

Le langage SMIL

La combinaison dans le temps et dans l'espace de composants mono ou multimédia est désormais assuré par un langage XML nommé SMIL (Synchronized Multimedia Integration Language - prononcez dans la langue de Shakespeare smile). Ce langage permet aussi une interactivité du client (l'internaute) car l'utilisateur peut contrôler certains éléments de la visualsation de la présentation.
Depuis l'été 2001, le W3C (World Wide Web Consortium qui gère les standarts de l'Internet) a publié la version 2.0 (nom de code Boston) en tant que recommandation.
Le langage SMIL est visible depuis Realplayer, QuickTime, IE5.5, IE6... Ces players permettent également de faire du streaming vidéo et audio, point important lors de la diffusion de clips de durée conséquente.
Il faut noter qu'il existe un sous-langage au SMIL (beaucoup plus limité), nommé SMIL Basic, destiné aux PDA (assistant numérique personnel).
La DTD de SMIL est disponible en anglais au W3C et est en cours de traduction par une équipe d'étudiants du DESS IDM d'Évry (disponible dès février 2002).
Ce langage étant de l'XML, il est conforme aux espaces de nommage. De ce fait, on peut aisément mélanger du SMIL avec du XHTML, UIML, SVG ou autres dérivés XML.
 <xhtml:b xmlns:xhtml="http://www.w3.org/TR/xhtml/DTD/Frameset.dtd" region="slides">
  <text src="anglais.txt" region="slide"/>
 </xhtml:b>
SMIL doit aussi se plier aux exigences de XML (sensible à la casse, fermeture des balises dans l'ordre où elles ont été ouvertes en cas de chevauchement, ...)

Les types de média et leur balise SMIL associée

Type d'objet Format de fichier Élément
Animation .swf <animation/>
Vidéo .rm, .avi, .mov, .asf, .viv, .mpeg <video/>
Image .gif, .jpg <img/>
Flux de texte .rt <textstream/>
Audio .rm, .wav, .aif, .mov, .mp3 <audio/>

Les visioconférences traitant de ce sujet

Pour plus d'informations sur le SMIL, accéder à la visioconférence animée par Monsieur Didier Courtaud, président d'Aristote et professeur au DESS IDM d'Évry Val d'Essonne, en cliquant Haute Qualité - Moyenne Qualité
Une visioconférence animée par Monsieur Jacques Prevost, responsable des applications multimédia chez Renater est également disponible Haute Qualité - Moyenne Qualité
(Ces présentations sont bien évidemment réalisées en SMIL. De nombreuses autres sont disponibles en vidéo à la demande via le serveur web de Renater ou d'Aristote)

v1.2  
Dernière MAJ : 18 Novembre 2001  
Contact : Cédric Carbone  


Les articles du Forum traitant du même sujet
N'hésitez pas à faire un commentaire sur ce sujet en cliquant sur le lien suivant

Warning: mysql_connect() [function.mysql-connect]: Unknown MySQL server host 'f.carbone.sql.free.fr' (1) in /mnt/105/sdb/c/b/f.carbone/conn.co2 on line 7
Impossible de se connecter à MySQL